• Livraison gratuite
  • 30 jours de retour
  • Facture et acomptes

Retour au travail en vélo électrique

Pour certains, c'est déjà le moment, pour d'autres, c'est encore à venir – le retour au travail après des vacances d'été reposantes. Être coincé dans les embouteillages en voiture ou dans un train bondé, tout le monde ne s'en réjouit pas. Mais comment pouvez-vous éviter cela ? vous le devinez probablement déjà en passant au vélo électrique. Plus de mouvement, plus d'air frais, plus de flexibilité – un rêve ! Mais comment savoir si cela a du sens pour vous d'aller au travail en vélo électrique plutôt qu'en train, en bus ou en voiture ? À quoi devez-vous faire attention en changeant de mode de transport et quels vélos électriques conviennent le mieux ? Nous répondons maintenant à ces questions.

Le chemin est le but…

...Ou du moins, c'est lui qui décide de la manière dont vous atteindrez votre objectif. La question de savoir s'il est judicieux pour vous de vous rendre à l'avenir au travail à vélo électrique plutôt qu'en voiture ou en transports publics dépend du temps que vous êtes prêt à consacrer au trajet. Il faut tenir compte des conditions de circulation : Y a-t-il beaucoup de feux de signalisation sur le trajet ? Est-ce que vous roulez sur des routes très fréquentées ? Devez-vous monter beaucoup de pentes raides ? Même si vous avez peut-être un vélo électrique qui peut rouler à 45 km/h, vous ne pouvez évidemment pas partir du principe que vous allez parcourir 45 kilomètres en une heure. Si vous êtes novice en matière de vélos électriques et que vous avez du mal à évaluer la vitesse à laquelle vous pouvez vous rendre d'un point A à un point B avec votre e-bike, demandez conseil à un spécialiste dans le magasin m-way le plus proche de chez vous. Vous pouvez aussi tester des vélos électriques pour vous faire une première idée de la vitesse moyenne à laquelle vous pouvez vous déplacer avec.

Le bon chemin – comment réussir le passage de la voiture au vélo électrique


Avant de vous rendre au travail avec votre vélo électrique, vous devez tenir compte des points suivants :

La batterie

La batterie

La puissance d'une batterie de vélo électrique peut varier de 250 Wh (vélo de ville électrique léger) à près de 1000 Wh (s-pédélec haut de gamme). Selon l'autonomie de la batterie, vous pouvez donc vous rendre au travail et en revenir sans problème ou vous devez recharger la batterie sur le lieu de travail. Pour en savoir plus sur l'autonomie de la batterie.

Possibilité de chargement

Vérifiez si vous avez la possibilité de recharger la batterie de votre vélo électrique quelque part sur votre lieu de travail. Attention : la batterie ne peut pas être retirée sur tous les vélos électriques ! Si la batterie est installée de manière fixe dans le cadre de votre vélo électrique, assurez-vous que vous avez la possibilité de brancher l'ensemble du vélo électrique sur le courant.

Lieu de stationnement

Y a-t-il un lieu de stationnement pour les vélos à proximité de votre lieu de travail ? Dans l'idéal, le lieu de stationnement doit être couvert afin que votre vélo électrique soit protégé de la pluie, de la grêle et de la neige. Veillez également à ce que votre vélo électrique trouve un endroit ombragé en été ou à retirer la batterie par mesure de sécurité les jours de grande chaleur afin de la protéger de la surchauffe.

Piste cyclable

Avec le vélo électrique, vous ne pourrez probablement pas emprunter le même itinéraire qu'en voiture. C'est pourquoi nous vous conseillons de parcourir le trajet à l'avance afin de vous familiariser avec celui-ci. Assurez-vous que vous pouvez rouler autant que possible sur des pistes cyclables ou des routes sans trafic. Attention : même avec un vélo électrique, il est obligatoire de rouler sur la piste cyclable (s'il y en a une) !

Le compagnon idéal pour votre parcours


Le meilleur vélo électrique pour vous rendre au travail dépend avant tout – qui l'eût cru – du trajet. Les facteurs suivants sont déterminants :

  • Nature du chemin : Est-ce que vous roulez sur des routes goudronnées ou parfois sur un chemin de terre ?
  • Longueur du trajet : est-ce que votre lieu de travail se trouve à 10-15 kilomètres ou plutôt à 30-40 kilomètres ?
  • Le dénivelé est important : Est-ce que vous allez toujours en ligne droite ou est-ce que vous avez un peu de dénivelé ?
  • Parcours complet ou partiel : allez-vous faire tout le trajet avec le vélo électrique ou le mettre dans un train/bus pour une partie du trajet ?

Pour les courts trajets domicile-travail qui empruntent principalement des routes goudronnées et présentent peu de pentes, un vélo de ville électrique léger est un bon choix. Si vous vous déplacez un peu plus longtemps, que vous devez parfois franchir une colline et que vous roulez de temps en temps sur un chemin de campagne, nous vous recommandons un vélo de trekking électrique. Si vous devez emmener votre vélo électrique dans le train, le vélo électrique pliable sera votre compagnon idéal. Chaque modèle a ses propres avantages, alors choisissez le vélo électrique qui correspond le mieux à vos besoins individuels.

La voie sûre


La sécurité est essentielle – cela vaut aussi pour le vélo électrique. En prenant les précautions et les mesures de précaution suivantes, vous pouvez vous être sûr de toujours arriver à destination en toute sécurité.

Voir et être vu

Même de jour, l'éclairage est obligatoire pour les vélos électriques. Vérifiez donc régulièrement qu'il fonctionne encore. Surtout pour les saisons plus sombres, il est judicieux de porter des vêtements réfléchissants ou de fixer des réflecteurs supplémentaires sur vos vêtements. Vous vous assurerez ainsi d'être bien vu par les autres usagers de la route*. La sécurité avant tout !

Tomber sur la tête

Le casque n'est certes obligatoire que pour les S-Pedelecs, mais nous vous conseillons tout de même de toujours en porter un. En effet, une chute à vélo électrique peut avoir de graves conséquences si la tête n'est pas correctement protégée.

Tirer sur le frein

Avec un vélo électrique, vous roulez plus vite qu'avec un vélo normal, c'est pourquoi votre distance de freinage est également plus longue. Soyez toujours conscient de cela, surtout sur les routes mouillées. Entraînez-vous à freiner avec votre vélo électrique sur un chemin calme, sans circulation, pour avoir une bonne sensation. Il existe désormais des vélos électriques avec ABS sur le marché. Pour en savoir plus 

Bien protégé

Verrouillez toujours votre vélo électrique avec un antivol adapté, même si vous ne le garez que pour une courte durée. Il existe une multitude d'antivols, et le niveau de sécurité de l'antivol est indiqué sur l'emballage de la plupart d'entre eux. Pour protéger encore mieux votre vélo électrique contre les voleurs, vous pouvez l'équiper d'une alarme qui non seulement fait fuir le voleur avec un son désagréable, mais qui vous avertit aussi via votre téléphone portable.

Bien assuré


Souscrivez une assurance vélo, par exemple auprès du TCS

Malgré le meilleur antivol et l'alarme la plus bruyante, vous n’êtes jamais protégé à 100% contre les vols. C'est là qu'intervient l'importance d'une bonne assurance. Elle offre non seulement une assistance en cas de panne, mais prend également en charge les frais de réparation si votre vélo électrique est endommagé. N'oubliez pas que la sécurité et la protection de votre vélo électrique est un investissement qui se rentabilise à long terme.