• Livraison gratuite
  • 30 jours de retour
  • Facture et acomptes

Hardtail ou fully – un peu plus qu’une question de confort


Un VTT électrique a-t-il besoin d’un amortisseur à l’arrière ? Ou un arrière train rigide suffit-il amplement ? Le choix des e-MTB est immense et une question se posera toujours : hardtail ou fully ?

À l’achat d’un nouvel e-MTB, quelques questions se posent avant de pouvoir faire son choix. Quel moteur, combien de débattement, à quel prix – et bien sûr l’incontournable : hardtail ou fully ? Car finalement, il ne s’agit pas que d’une question de confort. Le point crucial est surtout le genre d’utilisation qu’il sera possible d’en faire par la suite. Bien entendu, un vélo tout-suspendu sera totalement sous-utilisé lorsqu’il s’agit de faire un tour dans la forêt derrière chez soi. Mais dès que le terrain devient technique et rocailleux, un e-hardtail arrive vite à sa limite. Avant l’achat, il faut donc absolument faire une analyse honnête de ses capacités personnelles et de l’utilisation prévue.

Pour les débutants qui évoluent surtout sur des chemins assez doux ou sur des trails faciles, un e-hardtail semble à première vue très judicieux. L’avantage de ces vélos est surtout leur poids limité et, selon l’équipement, un prix nettement moins onéreux. De plus, l’entretien de l’amortisseur n’est plus au menu. En comparaison avec les tout-suspendus, de nombreux e-hardtails sont équipés de composants plus simples, ce qui se sent surtout pour les freins, la fourche télescopique et même les pneus. En absence de suspension arrière, les pneus restent l’unique possibilité d’améliorer le confort et la traction. Selon l’utilisation, l’acheteur devrait tout de suite se tourner vers un modèle avec des pneus robustes d’une largeur comprise entre 2,4 ou 2,8 pouces ou l’en équiper après l’achat. Même s’il est difficile de s’en rendre compte au moment de l’achat, les pneus sont un élément essentiel des performances d’un vélo. Comme pour une voiture, il s’agit d’un élément qui s’use et doit régulièrement être changé. En cas de doute, mieux vaut opter pour un modèle plus robuste. Le moteur aura vite fait de gommer la différence de poids, mais la traction et la résistance aux crevaisons en profiteront grandement.

Si, au contraire, on aime s’écarter des routes forestières pour emmener son e-MTB sur des singles trails plus techniques ou pour faire des sorties en montagne, un modèle tout-suspendu est presque incontournable. Les avantages sont évidents. Tout comme sur un fully traditionnel, la fourche et l’amortisseur augmentent fortement le contrôle du vélo et améliorent sensiblement la traction. Mais ici encore, il appartient au vététiste de définir l’utilisation qu’il en fera. On distingue essentiellement deux catégories : allmountain/trail et enduro. Les e-fullys de la catégorie allmountain/trail proposent des débattements plus modestes compris entre 130 et 150 millimètres et possèdent une géométrie plutôt modérée. Ces VTT sont donc plus adaptés aux longues sorties, même s’ils n’ont pas peur d’affronter quelques sections techniques. Mais les descentes à tombeau ouvert en terrain accidenté, les passages rocheux et les grands sauts ne sont pas leur tasse de thé. Pour ce genre de chevauchée, un e-enduro est bien plus indiqué. Leur géométrie est en effet taillée pour la descente avec un tube supérieur plus long, un angle de direction plus plat et des freins plus puissants. Des e-enduros offrent un gros débattement, appellent au jeu, restent imperturbables dans les descentes rapides et représentent également le premier choix pour les montées techniques et rapides. Sur la plupart des e-fullys, le moteur et la batterie sont joliment intégrés au cadre. Il s’agit bien entendu d’un avantage esthétique, mais ceci permet de maintenir fermement la batterie dans le tube oblique. Il ne risque donc pas de se mettre à vibrer dans les descentes effrénées.

 

Sur les e-enduro tout-suspendus, le choix des pneus adaptés est également un critère décisif. Cette fois, il s’agit encore moins d’une question de confort. Lorsque la surface devient grossière, la performance maximale dépend essentiellement du contrôle, du grip et de la protection. Pour cette raison, la plupart des fabricants d’e-enduros misent sur de gros pneus de descente avec des sections à partir de 2,4 pouces. Un pneu peut du coup vite peser plus d’un kilogramme. Même si cela pourrait effrayer les accros à la légèreté, ces pneus permettent de maintenir le vélo sur les rails lorsque le terrain devient rocheux, humide ou boueux. Même à la montée, les pneus aux mensurations généreuses auront l’avantage – grâce à un meilleur grip.

Lors de l’achat d’un e-MTB, il est donc essentiel de se poser la question du genre de vélo recherché. Il faut aussi savoir déterminer ses préférences et le domaine d’utilisation prévu. En plus, nos mécaniciens spécialisés en deux roues effectuent les réglages de suspension les plus précis (fourches, amortisseurs, etc.) et adaptent la pression des pneus de votre vélo électrique individuellement et selon besoins.

Une fois que le choix du E-MTB parfait a été effectué, il s’agit ensuite également de trouver les bons accessoires. Notre chef de produit, Oliver, a mis au point la tenue parfaite pour les deux domaines suivants.

Enduro-Bikes

Le casque intégral Bell Super 3R MIPS, combiné aux lunettes solaires 100% Strata Neon, résistera aux épreuves les plus difficiles. Grâce à la combinaison révolutionnaire d'une protection dorsale et d'un système de sangles entièrement ventilé, le sac à dos Evoc offre une protection supplémentaire et un confort maximal. Les genouillères et les protège-coudes iXS Carve Evo+ ainsi que les gants extrêmement robustes Endura Single Track sont indispensables pour la conduite enduro ambitieuse. Le short Endura MT500 avec ses panneaux extensibles imperméables offre une mobilité sans restriction. Les chaussures Five Ten Freerider Pro garantissant une adhérence optimale sur les pédales et le maillot respirant iXS Race 7.1 complètent la tenue d'enduro parfaite.

Allmountain- / Trail-bikes

Le robuste casque Endura MT500 avec visière ajustable attire l'œil, mais, grâce à la technologie Koroyd®, assure également une protection optimale de la tête. Il est parfaitement assorti avec les lunettes de soleil Oakley EvZero Pitch Prizim Trail. Le sac à dos Camelbak K.U.D.U Protector est un must pour tous les riders de trail. Sa protection dorsale complète aide à absorber les impacts lors d’une chute. Les bonnes chaussures ne doivent pas manquer. La chaussure Giro Rumble VR combine les composants du cyclisme de performance avec le confort d'une chaussure de randonnée et fournit une transmission de puissance améliorée aux pédales grâce à son chausson moulé par injection.

Afin de ne pas perdre l'orientation même dans l'obscurité et d'être visible par les autres usagers de la route, un bon éclairage est indispensable. Malgré son apparence discrète, la lampe L & M Urban 1000 est l’une des meilleurs au monde en termes de qualité de fabrication ainsi que de rendement lumineux.